Il est normal que les parents s’alarment facilement sur les sources de toxicité des jouets pour leur bébé, mais il convient en premier lieu de prendre des informations sur les éléments qui constituent leurs composants.

Substances nocives susceptibles d’être présentes dans les jouets

Il existe différents jouets sur le marché, effectivement il y a une diversité de produit utilisé pour leur réalisation. Cependant, nous allons parler des substances nocives susceptibles d’être présentes dans certains objets dédiés aux bébés. D’abord, il y a les phtalates qui sont des éléments chimiques nécessaires pour assouplir les plastiques. Ils sont néfastes pour la santé des bébés et interdits pour les enfants en dessous de 36 mois selon la décision de l’Union Européenne. Il est donc primordial et plus sage pour les parents de préférer les jouets européens. Ensuite, les métaux lourds comme le plomb, l’arsenic et autres favorisent diverses maladies telles que l’anémie, les encéphalopathies, etc. Ces métaux lourds sont souvent constatés dans les peintures. Aussi, le formaldéhyde est cancérigène et se trouve dans les vernis des jouets fabriqués en bois. Les parfums de synthèses sont utilisés pour masquer certaines odeurs des substances qui composent les jouets, ils sont dangereux pour les enfants asthmatiques. Enfin, le bisphénol A ou BPA est un élément connu pour son caractère perturbateur hormonal. Ce composant est présent dans les articles en polycarbonate.

Du Bisphénol A dans Sophie la girafe ?

Souvent le bisphénol A est utilisé dans certaines plastiques alimentaires. Il est idéal pour supprimer la corrosion se trouvant à l’intérieur des boîtes de conserve, des canettes et de certains tubes pour aliments. Quelques jouets en plastiques présentent également ce BPA. Depuis le sujet qui circule sur internet à propos de Sophie la girafe, il y a aussi une désinformation sur les jouets toxiques. Sophie la girafe ne contient pas de Bisphénol A. d’abord, sa conception nécessite au moins 14 opérations manuelles. Cela explique qu’elle est entièrement un objet artisanal. Elle est fabriquée à base de caoutchouc naturel et donc, elle ne possède aucun élément chimique qui peut être présent dans la plastique ou autre matériau. En conséquence, la petite girafe n’a rien de toxique. Et cette raison lui permet de tenir la place numéro au niveau de la vente des jouets sur le plan international. D’ailleurs, elle est destinée pour les bébés dès leur naissance. Seulement, il faut jouet Sophie d’une manière adaptée. C’est-à-dire, l’utiliser en fonction des indications du fabricant. Ce n’est pas un jouet de bain, il ne faut donc pas l’immerger dans l’eau sinon des moisissures peuvent apparaître s’il n’est pas séché. Également, il est important de préserver le caoutchouc des fortes chaleurs parce qu’il est une substance qui évolue avec le temps. Il est alors sensible aux variations de température.