Aujourd’hui, deux parents sur trois choisissent la médecine douce pour soigner son bout chou. En effet, elle est beaucoup plus douce (comme son nom l’indique d’ailleurs) par rapport à la médecine traditionnelle. De plus, en optant pour cette méthode innovante, les risques des effets secondaires sont réduits.

La médecine douce, c’est quoi ?

En deux mots, la médecine douce est une méthode qui consiste à utiliser les plantes, les minéraux et tant d’autres choses naturelles pour soigner un être humain. On oublie un peu donc les produits pharmaceutiques, pour faire place aux produits naturels et aux différentes méthodes traditionnelles. Toutefois, il est bon de préciser que la médecine douce est faite pour soigner les petits maux. Ce qui dit que si vous constatez que la situation s’aggrave, il est fortement conseillé de consulter un médecin. En outre, bien que les traitements de la médecine douce puissent s’acheter sans ordonnance, cela ne convient pas à tous les enfants. De ce fait, il vaut mieux consulter l’avis d’un thérapeute avant de se lancer dans l’achat des médicaments.

L’homéopathie et la phytothérapie pour les enfants

L’homéopathie est l’une des pratiques de la médecine douce qui consistent à combattre le mal par le mal. Le principe est simple : on dilue dans l’eau un dérivé végétal, minéral ou animal, et une fois que la solution est concentrée, elle entraine un effet inverse de celui qui fait souffrir le bambin. L’argent colloïdal, que vous pourrez trouver chez Institut Katharos : fabricant d’argent colloïdal, est l’un des produits qui a connu tant de succès dans ce domaine. Cependant, nombreux sont les parents qui sont satisfaits de cette méthode. Quant à la phytothérapie, comme son nom l’indique, elle consiste à soigner les patients à travers les plantes. Toutefois, étant donné que les effets ne sont pas les mêmes sur un enfant et un adulte, la meilleure chose à faire sera de consulter un médecin ou un thérapeute avant de se lancer dans l’achat des produits. Ces méthodes sont très pratiques pour soigner les petits maux comme le rhume, les otites, les poussées dentaires ou encore les problèmes respiratoires.

L’ostéopathe et la médecine traditionnelle chinoise pour soigner le corps

L’ostéopathie est très conseillée pour soigner le corps tout entier. En outre, contrairement à ce que l’on pense, un ostéopathe ne soigne pas uniquement les douleurs, il peut également intervenir en cas de problème digestif. Et encore, il apporte toute son aide à un enfant qui souffre des problèmes de coliques. Il peut même aider une femme à retrouver l’équilibre de son corps après un accouchement. En ce qui concerne la médecine traditionnelle chinoise, elle est surement la plus connue pour soigner les problèmes de peau, les infections ORL, les troubles digestifs et les troubles de comportement. Le thérapeute choisit parmi ces méthodes : l’acupuncture, la thérapie médicamenteuse et les massages thérapeutiques chinois.

L’hypnose pour soulager psychologiquement

Tout comme nous, les enfants peuvent également ressentir différentes émotions comme le stress, les troubles de sommeil, la non-adaptation à une nouvelle situation… Ces problèmes peuvent certainement avoir des impacts négatifs sur son comportement. C’est en ce sens que la thérapie douce intervient. Avec l’hypnose, le thérapeute analyse le problème et détermine la source. Ce n’est qu’après qu’il joue sur la respiration et la relaxation pour aider l’enfant à retrouver le calme, le sommeil et surtout la confiance en soi.