Les langues sont les premières sources de communication. C’est par les langues que se partagent les idées et les pensées avec les autres. En effet, la langue anglaise est une des langues les plus utilisées au monde. La maîtrise de l’anglais est incontournable dans certains domaines, surtout professionnels. Et l’anglais est la langue la plus enseignée en ce qui concerne les langues étrangères. Toutefois, pour connaitre le niveau en anglais, il y a différents tests que vous pouvez passer. Ces tests sont variés selon le besoin de chacun. Parmi ces tests, il y a le TOEIC, le TOEFL et l’IELTS.

Pourquoi faut-il passer le TOEIC ?

Il n’y a pas qu’un seul TOEIC, il y en a plusieurs. Les tests TOEIC sont une référence pour estimer les compétences d’une personne en langue anglaise. Ces tests sont souvent utilisés dans un cadre professionnel. Toutefois, ils peuvent également servir pour les stagiaires et les étudiants qui souhaitent sortir un peu de leur pays pendant un certain temps. Dans le milieu professionnel, les compétences dans la compréhension orale sont très bénéfiques, surtout lors de l’interaction des équipes durant les réunions ou les présentations, ou encore pendant les appels téléphoniques. Pour ce qui est de l’expression écrite dans le cadre professionnel, elle est nécessaire pour les correspondances écrites comme les documents de présentation, les rapports et les emails. Ce qui différencie les tests TOEIC, c’est le support et le contenu, étant donné que ces tests permettent de mesurer la maitrise des compétences de compréhension et d’expression orale et écrite de l’anglais universitaire des candidats. D’abord, les tests TOEIC Listening and Reading permettent de mesurer les compétences en compréhension écrite et orale en anglais. Il y a des niveaux intermédiaire et avancé. Le test se passe à travers des questions à choix multiples ou QCM, dirigé par écrit, sur papier. Ensuite, le TOEIC Speaking and Writing évalue les aptitudes d’expression orale et écrite en anglais. Il a également des niveaux intermédiaire et avancé. Le test se déroule sur Internet. Enfin, le dernier qui est le test TOEIC Bridge. Il mesure les capacités de compréhension de l’anglais, à l’écrit et à l’orale, des niveaux débutant et intermédiaire. C’est également un test QCM retenu sur papier. Selon le choix de chaque candidat, il peut passer un ou plusieurs tests. Cela ne dépend que du niveau et des compétences à mettre en avant sur le profil. Toutefois, il est à noter que pour les entreprises, c’est avec le premier test TOEIC Listening and Reading qu’elles se réfèrent. Vous pouvez préparer votre test TOEIC dans un centre spécialisé comme Explora Langues à Nice.

Quelle est la différence entre le TOEFL et l’IELTS ?

Pour avoir un emploi ou pour entrer dans une université dans un pays anglophone, il faut passer des tests pour mesurer le niveau d’anglais. À ce jour, deux grands tests sont reconnus, tels le TOEFL et l’IELTS. Ces deux tests présentent des différences frappantes. De ce fait, il est bien utile de bien se renseigner sur ces deux types de contrôle avant de faire un choix. Pour ne pas se tromper en fonction du projet, mieux vaut connaitre leurs distinctions. Premièrement, pour ce qui est des conditions d’accès et de la reconnaissance des tests d’anglais, TOEFL et IELTS ne bénéficient pas de la même accessibilité. En effet, le test TOEFL peut être passé facilement. L’épreuve est proposée dans environ 4500 centres partout dans le monde. Accéder à l’IELTS est plus limité, parce qu’il n’y a que 900 centres qui proposent le test. Toutefois, les deux épreuves peuvent s’effectuer pendant environ 11 mois par an dans chacun des centres qui sont adaptés. Entre autres, c’est le British Council qui a édité l’IELTS. Il est donc demandé pour avoir accès à la plupart des universités britanniques et celles qui appartiennent aux pays qui sont membres du Commonwealth. Cependant, le TOEFL est à favoriser pour étudier aux États-Unis. Il peut être admis dans 8000 établissements. Deuxièmement, les tests sont basés sur une évaluation semblable des capacités en anglais. Ils s’attachent à déterminer la compréhension écrite d’un texte ou Reading, la compréhension orale ou Listening, le Writing ou expression écrite et le Speaking ou expression orale. Pour l’organisation des examens et la notation, l’IELTS est un test sur papier qui dure pendant 2 heures 45 et est noté sur 9. Tandis que le TOEFL se passe sur ordinateur et dure 4 heures et est noté sur 120. Il est nécessaire de savoir se servir d’un clavier QWERTY pour ce genre de test. La différence majeure entre les deux, en ce qui concerne les épreuves, c’est que le TOEFL présente un test d’anglais académique avec des questions à choix multiples, alors que l’IELTS conçoit plusieurs types de questions. Troisièmement, la partie orale de ces deux tests est également très différente. C’est le changement le plus dramatique entre les deux examens. Pour passer le TOEFL, le candidat doit exécuter un enregistrement audio en s’exprimant dans un microphone. Pour le cas d’IELTS, le candidat fait le contrôle oral directement avec l’examinateur. Dans la partie écoute, la langue diffère également. Le TOEFL demande des accents américains et l’IELTS se sert des accents internationaux. Voilà donc les différences entre le TOEFL et l’IELTS.