Noël approche, quels jouets pour nos enfants ?

Les enfants commencent à écrire au Père Noël. C'est le moyen de connaître un peu leurs vœux les plus chers. Mais la question est de savoir s'il faut s'y conformer. Bien sûr chaque parent a envie de voir la joie dans les yeux de ses enfants au moment crucial de la distribution des cadeaux. Mais toutes les maisons sont déjà encombrées de centaines d'objets dont le rangement pose régulièrement des problèmes.

C'est peut-être le moment de les sensibiliser à l'état du monde dont ils ont peu conscience, et tant mieux pour eux, il sera toujours temps. Par contre en les faisant réfléchir aux différences sociales qui voient certains enfants beaucoup plus démunis, disposant de peu de jouets, c'est leur apprendre à grandir en se tournant vers l'autre, même si donner ses jouets est une épreuve, ils en sortiront grandis et fiers du geste accompli.

Nos enfants victimes du marketing ?

Les adultes, bien qu'ils aient une certaine conscience des techniques de marketing, sont victimes des besoins qu'on leur crée et ont beaucoup de mal à se soustraire à la machine infernale de la consommation. Alors les enfants, c'est peu de dire qu'ils absorbent tout ce qu'ils voient dans les multiples médias à leur disposition. Là aussi il y a un grand effort d'éducation à faire.

Les parents et proches sont souvent absorbés par leur travail et les tâches quotidiennes et consacrent malheureusement de moins en moins de temps à jouer avec leurs enfants. Les abandonner devant un écran quelconque c'est le moyen de pouvoir vaquer tranquillement à ses occupations. Mais les spécialistes éducatifs et scientifiques lancent régulièrement des alertes sur les dangers pour la santé physique et intellectuelle des enfants qui sont exposés trop longtemps aux écrans. Certains pensent même déceler des lésions au cerveau chez les enfants de moins de trois ans.

Comment bien choisir les jouets de nos enfants ?

Vouloir extraire entièrement nos enfants des mouvements en cours dans l'intention de les protéger serait contre-productif dans la mesure où on installerait des frustrations et où l'enfant se sentirait trop différent des autres. Mais apprendre à bien utiliser et surtout à bien doser l'utilisation des écrans, voire les interdire la veille d'un jour de classe par exemple, amènera l'enfant vers un usage réfléchi et sensé.

Naturellement cela va demander que les parents consacrent un peu de temps en explications et qu'ils s'investissent davantage dans les loisirs de leurs enfants. Alors pour Noël nous dirions d'accord pour des jouets connectés, mais avec un mode d'emploi et des règles d'utilisation bien claires. En complément, pourquoi ne pas leur offrir les bons vieux jeux de société qui, par le partage qu'ils procurent, ont fait la joie de générations de familles.