Sophie la Girafe fête ses 56 ans cette année ! Tous ces temps, ce petit animal en caoutchouc n’a pris aucune ride pour rester le jouet à mâchouiller préféré des nouveau-nés. Maman, prête à offrir à bébé sa fameuse girafe ?

En tant que parent, vous êtes inquiet des matériaux utilisés dans la fabrication des jouets qui vont directement dans la bouche de votre petite tête blonde. Et même pour un jouet-culte comme Sophie la Girafe, vous voulez être rassurée qu’elle ne présente aucun danger sur la santé du bébé. Cela tombe bien puisque nous vous livrons ici des informations et avis pour savoir si la célèbre Sophie la Girafe est conseillée ou non aux enfants.

La conformité aux normes européennes

Sophie la Girafe peut se targuer du respect total des normes de fabrication exigées en France. D’ailleurs, aucun rapport d’analyse, pas un seul, ne contredit cette conformité et ils prouvent que ce jouet pour les nourrissons n’est pas du tout dangereux à ses utilisateurs. L’UFC-Que choisir n’a en effet détecté aucune substance chimique telle que le formaldéhyde, le bisphenol A et les phtalates de nature à mettre en danger la santé de bébé. L’association de défense des consommateurs confirme que Sophie est un jouet sécuritaire.

Bien nettoyée, Sophie la Girafe n’est pas toxique

Il faut respecter les conditions d’entretien de Sophie la Girafe pour éviter les mauvaises surprises. Il faut nettoyer ce jouet, comme le recommande la société française Vulli, avec un chiffon humide. Et ce, sans intervention de produits comme l’eau de Javel. Cela ne fera qu’augmenter les risques d’irritation. Aussi, il est inscrit sur l’emballage de ne jamais immerger le jouet sous peine de développer à l’intérieur de la moisissure, comme pour tous les jouets de bain. Qu’on se rassure, la moisissure est tout à fait normale aux moindres contacts à l’humidité (bave et eau). Elle n’est pas du tout toxique !.

Un jeu d’éveil qui a fait ses preuves

Du haut de ses 18 cm, tachetée de noir et de marron, facilement maniable…
Sophie la Girafe n’a pas vraiment changé depuis sa création en 1961. Elle est conçue pour l’éveil du bébé dès son troisième mois. La vue par ses taches colorées, l’ouïe par le bruit si typique de son sifflet, l’odorat par son effluve caractéristique, le toucher par sa douceur, et bien sûr, en mâchouillant la girafe, bébé arrive à apaiser ses douleurs dentaires. La peinture employée est de nature alimentaire. Donc, ce petit animal en caoutchouc 100% naturel peut être mastiqué sans danger. Si aujourd’hui encore Sophie la Girafe accompagne des générations d’enfants, elle prouve son caractère inoffensif sur les tout-petits. Exempt de bisphénol, pas toxique et pas dangereux, ce jouet exige simplement un entretien particulier pour éviter l’odeur de moisi.